SEIGNEURIE DE LOBEL

Etat de la St Rémy 1650. Seigneuries de Néchin.

Déclaration des reliefz des fiefz, droix seigneuriaulx et dixiesmes deniers des héritaiges tenus des Seigneuries de Lobel, Royère, fief du Bois, Bourgies et de la Comté de Néchin advenus depuis la St Rémy XVI C quarante noeuf jusques et comprins la veille de pareille jour an 1650, comme il
s’enssuit.

 

Premier, reliefz des fiefz.

 

Quant aux reliefz des fiefz am.nnes n’en sont advenus pendant ceste année partant.

 

 

Page 2

 

Droix seigneuriaulx et dixiesmes deniers des héritaiges vendus tenus desdites Seigneuries pendant ceste année.

 

Lobel.

 

De la vente faicte par Jacques et Noël DE LE RUE à Pierre Franchois, Estienne, Anne, Péronne et Jacquelinne DE LE RUE leurs frères et sœurs de trois cens IIII XX verges de terre gisans à Néchin tenu de Lobel pour le pris et somme de cent IIII XX  X £ parisis francq argent deshérité et adhérité le VIIème jour de febvrier 1650, fesant le droict seigneurialle et l’affranchissement , la somme

de           XX £ XVIII Sols.

 

Royère.

 

De la vente faicte par Toussain et Pierre GOSSART et consorts à Anne GOSSART de trois cens de lieu manoir gisant à Néchin tenu de la Seigneurie de la Royère pour le pirs et somme de sept cens livres parisis francq argent deshérité et adhérité le XIXème de janvier 1650, fesant le droict
seigneurialle et l’affranchissement la somme de icy                   LXXVII £.

 

 

Page 3

 

De la vente faicte par les vefve et hoirs Jean MASUREL à Philippe BOURGHOIS de six cens de lieu manoir gisans à Néchin tenu de la Royère pour le pirs et somme de six cens livres parisis francq argent, deshérité et adhérité le VIIème de febvrier 1650, fesant le droict seigneurialle et
l’affranchissement la somme de icy          LXVI £.

 

De la vente faicte par les curateurs aux biens Jacques CASTELLAIN à Simon DEFFRENNES de deux censde terre à labeur gisant à Lers tenu de la Seigneurie de la Royère pour le pris et somme de centvingt huict livres (ajout en marge : ) parisis francq argent, deshérité et adhérité le dernier de mars 1650, fesant le droict seigneurialle et l’affranchissement la somme de icy       XIIII £ I Sols VI deniers.

 

De la vente faicte par Jean LEFEBVRE et sa femme à Daniel DE LE PLANCQUE de quattre cens « monis » dix sept verges de terre à labeur gisant à Néchin tenu de la Seigneurie de la Royère

 

 

Page 4

 

pour le pris et somme de cent vingt six livres parisis francq argent, deshérité et adhérité le XXIIIème de juing 1650, fesant le droict seigneurialle et l’affranchissement la somme de icy         XXIII £ XVII Sols.

 

Le soubsigné greffier certiffie n’avoir advenu pendant ceste année aultres reliefz et droix seigneurialles que ceulx mentionnés en la présente déclaration du moins qu’il sont venu à ma cognoissance tesmoing ce 20ème d’octobre 1650.

 

Suit la signature du greffier.

     

J. MOMER (nom abrégé).

 



08/01/2012
0 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 14 autres membres